Article de presse Audioprothésiste Vincennes

audioprothésiste Vincennes
Audioprothésiste Vincennes

Voici un article de presse écrit par L’Ouïe Magazine sur Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ).

Vous pouvez lire l’article en pdf ou la retranscription ci-dessous :

Audioprothésiste Vincennes

Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) a ouvert son centre au printemps 2014 à Vincennes dans le Val-de-Marne.
A 27 ans, ce jeune professionnel diplômé en 2011 à Paris préfigure la nouvelle génération d’audioprothésistes.
Son approche est résolument orientée services et disponibilité, assortie d’une vision large du métier et d’une véritable stratégie de marque et de communication.

Disponibilité, indépendance et pragmatisme

Il y a quelques mois, Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) lâche le confort d’un poste d’audioprothésiste salarié dans le 16ème arrondissement de Paris. Celui-ci se lance à son compte et mettre en œuvre sa propre conception du métier.

Il vient d’ouvrir, à l’est de Paris, le centre « Ecoute et vous », sur la très fréquentée Avenue de Paris qui relie la capitale à Vincennes.
Un centre ouvert 7 jours / 7, aux horaires d’ouverture élargis (de 9h à 20h en semaine).

« Plus on travaille, et plus ça marche. Je fais tout pour me rendre entièrement disponible pour mes patients contrairement à certains de mes confrères qui se partagent entre 5 ou 6 centres. Ils ne sont au final jamais présents, et confient leur patientèle à des assistant(e)s »

, explique le jeune entrepreneur.

Cette caractéristique, peu courante en France, lui permet d’affirmer son professionnalisme. Mais aussi de toucher une cible plus large, avec des clients encore dans la vie active qui ne sont libres que le soir et le week-end.

Autre spécificité : Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) a opté pour une totale indépendance. Il n’adhère à aucune enseigne ni centrale d’achat.

« Après avoir trouvé mon local, j’ai fait le tour des franchises, coopératives et centrales. Aucune d’entre elles ne m’a séduit, d’autant plus que la première année, on est bien aidé par les fournisseurs. J’ai donc décidé, du moins pour le moment, de travailler en direct avec eux. »

Identité de marque

Logo écoute et vous
Audioprothésiste Vincennes

Pour se faire connaître, l’audioprothésiste s’est présenté à tous les commerçants, notamment aux opticiens et pharmaciens de sa zone de chalandise, ainsi qu’aux proches ORL.

Il entend se faire un nom grâce à son savoir-faire, ses services et son concept savamment « brandé. »
Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) a en effet choisi un agencement design, moderne, construit autour d’une véritable identité de marque.

« Toute la décoration et mes outils de communication sont déclinés à partir du logo Ecoute et vous »

Cette identité est bien entendu déclinée sur le site Internet du centre (et sur les réseaux sociaux), qui met en valeur ses services et lui assure une visibilité sur le web, « désormais indispensable. »

« Pour le moment, ce n’est qu’un site vitrine, mais je souhaite y intégrer à terme un module e-commerce pour la vente de piles et d’accessoires. »

Prix et services attractifs

Le professionnel mise aussi sur la technologie, avec du matériel de pointe permettant des mesures in vivo.
Et sur une politique de prix concurrentielle :

« je ne suis pas un discounter, mais je propose des tarifs 15 à 20% moins élevés que les grandes chaînes, assortis de facilités de paiement jusqu’à 10 fois sans frais. »

Le tout avec la convivialité pour maître-mot :

« mon centre est un lieu ouvert, un lieu de vie. Certains de mes patients y viennent juste pour prendre un café et papoter entre eux. »

Attirer et fidéliser ses patients

Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) propose également un éventail complet de services, aux premiers rangs desquels l’essai gratuit de l’appareil pendant 1 mois et une garantie de 4 ans contre la perte, le vol, la casse et la panne.
En parallèle de l’audioprothèse, il développe aussi son activité de protections auditives, en communiquant auprès de certaines professions confrontées au bruit.

« J’ai un DU d’Audiophonologie et d’Otologie de l’Enfant, qui me permet d’être crédible vis-à-vis des ORL qui souhaiteraient m’orienter un petit patient, mais aussi un DU Nuisances sonores. Je travaille notamment beaucoup avec les dentistes, qui sont soumis à des bruits forts et répétitifs, et suis en lien avec la fac dentaire pour sensibiliser et équiper les futurs praticiens. »

Partenaire « pragmatique » des Ocam

audioprothesiste-vincennes-assurance-maladiePour générer du trafic, l’audioprothésiste a également candidaté à presque tous les réseaux de soins audio :

« compte tenu de ma politique tarifaire, mes prix sont souvent inférieurs à ce que demande le réseau ! »

Sur cette question polémique des complémentaires santé, Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) se montre pragmatique :

« j’y resterai tant que ça m’apportera des clients sans me faire perdre d’argent. Le jour où la balance s’inversera, j’en sortirai. »

Il ne milite pas mais n’entend pas passer à côté des grands débats qui agitent le secteur. Il adhère à l’Unsaf, pour être régulièrement informé de l’actualité professionnelle et réglementaire.

L’audioprothésiste regarde l’avenir avec optimisme

« Le secteur se développera forcément avec le vieillissement de la population, l’effet baby-boom et la jeune génération qui utilise massivement des MP3, etc. »

Dans ce contexte, Raphaël Attyasse ( audioprothésiste Vincennes ) ambitionne à court terme d’asseoir l’activité son centre et de recruter une assistante.

D’ici 5 ans

La marque et le concept Ecoute et Vous pourraient se décliner. Pourquoi pas créer d’autres points de vente, sous certaines conditions.

« Si j’ouvre d’autres centres, c’est que ceux-ci seront tenus par un audioprothésiste à plein temps. Me développer à tout prix en sacrifiant le professionnalisme, c’est hors de question »

, prévient-il.